Nice Social Bookmark

FacebookTwitter

Soutien à Christian Vanneste

Christian Vanneste, président de Famille et Liberté, a répondu à une question qui lui était posée qu’il n’y avait pas eu en France de déportation d’homosexuels – en raison de leur homosexualité - pendant la seconde guerre mondiale, en dehors des trois départements annexés par l’Allemagne.

 

Réagissant à cette réponse pourtant conforme à la réalité, M. Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, a déclaré qu’il demandait son exclusion de ce parti et le retrait de l’investiture qu’il lui avait donnée pour les prochaines élections législatives.

 

Au nom de l’objectivité historique et de la liberté d’expression, nous vous invitons à signer la pétition de soutien suivante à Christian Vanneste.

 

Monsieur le Secrétaire général,

 

Vous avez demandé, le 15 février, l’exclusion de Christian Vanneste de l’UMP et le retrait de son investiture pour les prochaines législatives parce qu’il avait déclaré, en répondant à la question d’un journaliste, qu’il n’y avait pas eu en France de déportation d’homosexuels pendant la seconde guerre mondiale, en dehors des trois départements annexés par l’Allemagne.

 

Les affirmations contraires du lobby homosexuel, en quête de victimisation, ont été réfutées par des historiens ou spécialistes, tels que Pierre Vidal-Naquet et Serge Klarsfeld.

 

Les sanctions que prendrait l’UMP contre Christian Vanneste signifieraient à mes yeux que ce parti est prêt à sacrifier la liberté d’expression et même l’objectivité historique, au nom d’intérêts électoraux, à mon avis mal compris.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Secrétaire général, l’expression de mes sentiments distingués.

 

SIGNER LA PETITION