Nice Social Bookmark

FacebookTwitter

Des contentieux éthiques

Des contentieux éthiques

 GayLib se définit comme Un mouvement associé à l'UMP qui évoque les problématiques sociales et politiques liées à l'homosexualité et aussi comme Un mouvement militant pour la liberté.

A la date du 21 octobre (1), GayLib pousse un Coup de Gueule! sous la plume de son vice-président en charge du développement régional, parce que l’UMP ne présentera pas de candidat dans la circonscription de Monsieur Vanneste laissant ainsi au CNI le soin de présenter celui qu’il veut.

 A grand renfort de points d’exclamation et d’interrogation, il s’indigne de l’hypocrisie de l’UMP qui fait croire par une pirouette qu’elle ne donne pas son investiture à un homme condamné pour homophobie par une loi votée par cette majorité.

Et revendique  le droit de proposer à une jeune femme ou un jeune homme de talent et qui cherche une circonscription d’être investi sur celle de ce Monsieur pour l’UMP.

Il est curieux qu’un mouvement qui refuse toute discrimination selon l’orientation sexuelle exclue de proposer un candidat qui ne soit pas jeune. Nous continuerons pour notre part à soutenir M. Vanneste pour ses positions courageuses sur l’homosexualité. Elles lui ont valu, en effet, une condamnation en première instance dont nous espérons qu’elle sera cassée en appel.

A la même adresse Internet, la trésorière de GayLib s’en prend à Edwige Antier, pédiatre et auteur de Dolto en héritage : Tome 2, Fille ou garçon ? La naissance de l'identité sexuelle, pour avoir écrit « La plupart de ceux que j'ai vu grandir homosexuels avaient une image de père absente ou dévalorisée, par son comportement, sa faiblesse, par son déni par la mère » et que la future lesbienne a souvent «une mère phallique dominatrice et un père bienveillant ».

Elle lui reproche, entre autres, la généralité réductrice et l’absence d’approche scientifique de son propos et d’user d’arguments d’autorité pour rejeter l’homoparentalité.

C’est pour ne pas mériter les reproches, fondés ou non, faits à Mme Antier que nous avons demandé à la Junior Entreprise de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique de recenser les enquêtes effectuées sur le sort des enfants élevés par deux personnes du même sexe et de vérifier la validité statistique de leurs résultats.

(1) http://www.gayliblog.org

Après un délai en effet anormal, et alors qu’un élève de cette école était disponible pour effectuer l’étude et qu’un adhérent de notre association, ancien élève lui aussi et administrateur en retraite de l’INSEE, était disposé à la suivre pour notre compte, nous avons reçu la réponse suivante :

Nous vous présentons nos excuses pour le temps de réaction concernant votre proposition d'étude sur l'homoparentalité. Nous avons eu du mal à nous situer par rapport au sujet.

En effet bien que votre association souhaite une analyse objective et scientifique du rapport en faveur de l'homoparentalité, et que nous sommes en mesure de vous apporter une analyse statistique fiable sur le sujet, ce dernier présenterait des contentieux éthiques. Nous avons donc longtemps tergiversé. Notre junior ne voulant pas être associée à un article qui soit en faveur ou contre un sujet aussi sensible (même si ce n'est fait qu'en terme d'appui scientifique), nous avons donc décidé de ne pas effectuer l'étude.

Lettre N° 46 - Septembre 2006